Literaturdatenbank

WIKINDX Resources

Andriniaina, J. T. (2008). Contribution à l'ètude des parasites intestinaux des astrochelys yniphora en captivité, relachés et sauvages. Unpublished thesis , Université de Antananarivo, Antananarivo. 
Added by: Admin (06 Jan 2014 18:23:58 UTC)
Resource type: Thesis/Dissertation
BibTeX citation key: anon2008i
View all bibliographic details
Categories: General
Keywords: Astrochelys yniphora, Bakterien - bacteria, Ernährung - nutrition, Habitat - habitat, Haltung - husbandry, Madagaskar - Madagascar, Parasiten - parasites, Schildkröten - turtles + tortoises, Testudinidae, Veterinärmedizin - veterinary medicine
Creators: Andriniaina
Publisher: Université de Antananarivo (Antananarivo)
Views: 1/1011
Views index: 33%
Popularity index: 8.25%
Abstract     
Testudinidae Geochelone Au cours de ce travail, une nouvelle connaissance en matière de pathologie sur les Astrochelys yniphora a été observée : sur le mode de vie, sur les conditions d’entretiens et surtout sur les parasitoses de ces tortues durant les périodes avant et après leur hibernation. Dans cette étude, basé sur le technique de coproscopie et appuyé par une diagnose des vers adultes sur un cadavre lors de l’autopsie, nous pouvons affirmer que les Astrochelys yniphora présentent des parasites intestinaux et dont le taux varie selon l’emplacement de ces tortues et la saison. Du point de vue qualité, ces parasites appartiennent aux nématodes genres Strongyloïdes, Pharyngodon, Tachygonetria et Oxyuris. Ce sont des parasites à localisation préférentielle au niveau de colon de leur hôte. Durant la vie active des Astrochelys yniphora (en dehors de la phase d’hibernation), un taux de prévalence de 33% à 100% de parasitisme est enregistré quel que soit l’emplacement de ces tortues (en captivité : à Ampijoroa ; au site de relâchement : à Beaboaly ou dans la nature : à Sada). Cependant, ce sont les Astrochelys yniphora tenus en captivité qui sont les plus fréquemment exposées à ce parasitisme. La constipation, la diarrhée, l’amaigrissement voire le dépérissement des individus fortement infestés sont les effets nuisibles de ces parasites. Cette parasitose constitue également une porte d’entrée pour les bactéries. Dans cette étude, nos observations ont été limitées par l’insuffisance des matériels et de temps d’observations. Ainsi, une suivie continue adéquate des effets apparents de ces parasites intestinaux sera une des perspectives proches de cette étude. A part les études parasitologiques, des études bactériologiques et virologiques des Astrochelys yniphora méritent d’être évoquées dans l’avenir.
Added by: Admin  
wikindx 4.2.2 ©2014 | Total resources: 14930 | Database queries: 57 | Script execution: 0.23477 secs | Style: American Psychological Association (APA) | Bibliography: WIKINDX Master Bibliography